L’Église et le dialogue avec le people juif

L’une des révolutions les plus importantes du XXe siècle fut celle qui marqua les relations entre les catholiques et les juifs. En 1965, lors du concile Vatican II, l’Église catholique publia un document qui permit de définir l’attitude de l’Église à l’égard des autres religions et de leurs membres. Le paragraphe 4 de ce document, intitulé “Nostra Aetate”, était le plus long et permis d’inaugurer une nouvelle ère dans les relations entre l’Église et le peuple juif.

 

Près de cinquante ans plus tard, les efforts de l’Église ont porté leurs fruits : un dialogue continu s’est installé, instillant progressivement compréhension et respect mutuel entre les deux religions.

Le dialogue avec les juifs s’est construit autour de thèmes importants, parmi lesquels:

– les racines juives de la chrétienté et l’héritage de l’Ancien Testament et des Saintes Écritures de l’Ancien Israël partagés par les deux religions.

– l’identité juive de Jésus, de ses disciples et la première Église.

– la nécessité d’un repentir chrétien face à l’attitude des chrétiens à l’égard des juifs et aux insultes proférées contre eux à travers les siècles.

– comprendre que chrétiens et juifs peuvent travailler ensemble à l’avènement d’un monde meilleur grâce à l’identification de soucis communs.

Généralement, c’est dans un contexte où les juifs constituaient une minorité que les relations entre juifs et chrétiens se sont développées. Aujourd’hui dans l’État d’Israël, la situation est sans précédent : une majorité juive investie d’un pouvoir politique domine une minorité chrétienne.

 

Pour les documents les plus importants publiés par l’Église à propos du développement des relations entre juifs et chrétiens, voir :

 

Concile de Vatican II, “Nostra Aetate – Déclaration sur les relations de l’Église avec les Religions non-Chrétiennes” (1965) :

 

http://www.vatican.va/archive/hist_councils/ii_vatican_council/documents/vat-ii_decl_19651028_nostra-aetate_fr.html

 

Commission pour les relations religieuses avec les juifs, “Recommandations et suggestions pour la mise en place de la déclaration conciliaire Nostra Aetate” (n,4) (1974) :

Lire ici

 

http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_councils/chrstuni/relations-jews-docs/rc_pc_chrstuni_doc_19741201_nostra-aetate_fr.html

 

Commission pour les relations religieuses avec les juifs, “Notes sur la manière correcte de représenter les juifs et le judaïsme dans la prédication et dans la catéchèse au sein de l’Église catholique romaine” (1985) :

Lire ici

 

http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_councils/chrstuni/relations-jews-docs/rc_pc_chrstuni_doc_19820306_jews-judaism_en.html

 

Commission pour les relations religieuses avec les juifs, “Nous nous souvenons : une réflexion sur la Shoah” (1998) :

Lire ici

 

http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_councils/chrstuni/documents/rc_pc_chrstuni_doc_16031998_shoah_fr.html

 

Commission biblique pontificale, Le people juif et leurs Saintes Ecritures dans la Bible chrétienne (2001) :

Lire ici

 

http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/pcb_documents/rc_con_cfaith_doc_20020212_popolo-ebraico_fr.html

 

Enfin, pour lire sur la position de l’Eglise en Terre Sainte :

Plan Pastoral Général, “Relations entre les croyants des autres religions.”

 

Lire ici (en anglais)

 

http://ejournals.bc.edu/ojs/index.php/scjr/article/view/1360/1270