Les ordres et les congrégations en Terre Sainte

L’Eglise catholique en Terre Sainte est bénie par la présence de nombreux ordres et congrégations venus pour témoigner et servir au sein de l’Eglise Mère de Jérusalem. Leur apostolat est celui de la prière, du témoignage, de la charité, de l’éducation et de la fraternité.

La Custodie franciscaine de Terre Sainte est la plus grande communauté de religieux en Terre Sainte, où elle tient 31 couvents. La Province franciscaine de Terre Sainte a été créée en 1217, et les Frères franciscains sont les gardiens de la plupart des lieux saints et forment une partie importante du clergé servant dans les paroisses et les écoles de l’Eglise latine. Ils sont aussi à la tête d’importantes institutions de formation.

Les Carmes, profondément liés à la figure du prophète Elie, se sont établis sur le mont Carmel et à Haïfa à partir de 1631.

Il y a 30 autres ordres religieux et congrégations d’hommes qui tiennent des couvents, des monastères, des écoles, des hôpitaux, des établissements universitaires et des programmes sociaux. Parmi les plus nombreux se trouvent les salésiens de Don Bosco, les Moines de Bethléem, les Frères de La Salle, les Bénédictins, les Dominicains, les Moines Cisterciens, les Missionnaires du Verbe Incarné et les Missionnaires d’Afrique. Parmi ces congrégations, trois d’entre elles sont de rite oriental (une est grecque-catholique et deux sont maronites).

Il y a 73 ordres et congrégations religieuses de femmes en Terre Sainte.

La plus importante est la Congrégation des Sœurs du Rosaire, fondée en 1880 par une palestinienne chrétienne de Jérusalem, la Bienheureuse Marie-Alphonsine Ghattas. Cette congrégation gère de nombreuses écoles et institutions, et les Sœurs servent dans la plupart des paroisses latines.

La première congrégation de femmes arrivée en Terre Sainte, est celle des Sœurs de Saint Joseph de l’Apparition, en 1848. Elle est à la tête de différentes écoles, hôpitaux et paroisses dans le diocèse, ainsi que d’une maison de retraite.

La Terre Sainte compte aussi d’autres congrégations: les Sœurs Franciscaines du Cœur Immaculé de Marie, les Sœurs enseignantes de Sainte Dorothée, les Moniales de Bethléem, de l’Assomption de la Vierge et de Saint Bruno, les Franciscaines Missionnaires de Marie, les Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul, les Bénédictins, les Religieux de Nazareth, les Sœurs de Notre-Dame de Sion, les Carmes, les Petites Sœurs de Jésus, les Sœurs Salésiennes, les Sœurs de Sainte Elisabeth, les Comboniennes, les Missionnaires de la Charité de Mère Teresa, les Sœurs de Sainte Brigitte, les Filles de Sainte-Anne, les Serviteurs du Seigneur et de la Vierge de Matara, les Franciscains du Sacré-Cœur et Adorateurs du Très Saint Sacrement. Parmi ces congrégations, huit d’entre elles sont de rite oriental.

En plus de ces ordres et congrégations, il y a 20 instituts de vie consacrée en Terre Sainte.